À Carhaix, « Mission Vieilles Charrues » pour huit jeunes reporters du Claj

, À Carhaix, « Mission Vieilles Charrues » pour huit jeunes reporters du Claj

Qui a dit que les jeunes ne s’intéressent plus à l’actualité ? Journal papier ou en ligne, webzine, webradio, web TV, blog ou site d’actualité, ils sont nombreux à se lancer, chaque année, dans l’aventure de l’information à l’image de ces huit jeunes du Claj (Culture loisirs animation jeunesse), qui ont souhaité jouer les apprentis reporters au Festival des Vieilles Charrues.

Armés de micros, Sarah, Lanwenn, Lenon, Cassandra et leurs camarades ont recueilli les mots de tous ceux qui gravitent autour de l’événement : organisateurs, festivaliers, bénévoles, journalistes, membres de la sécurité… afin de créer un podcast « Mission Vieilles Charrues » ou le point de vue d’adolescents sur cette grande messe musicale.

Les apprentis reporters ont recueilli les mots tous ceux qui font les Vieilles Charrues : organisateurs, festivaliers, bénévoles…
Les apprentis reporters ont recueilli les mots tous ceux qui font les Vieilles Charrues : organisateurs, festivaliers, bénévoles… (Le Télégramme/Source Claj du Poher)

Leur projet de A à Z

Pour ces jeunes de 13 à 18 ans, c’est l’aboutissement de plusieurs mois de travail. « Ce projet, c’est le leur de A à Z. Non seulement, ils ont dû s’initier à la prise de son, à l’écriture et au montage d’un podcast dans le cadre d’un atelier de découverte mais ils ont aussi dû présenter leur projet devant la commission « On va se lancer » de la Caisse d’allocations familiales, ce qui a permis de débloquer des fonds pour acheter du matériel », insiste Noyale Lefèvre, l’une des deux animatrices du Claj avec Justine Duigou, à avoir accompagné Lenon et ses camarades à Kerampuilh, lors de la journée d’ouverture jeudi 13 juillet.

Accompagnés de deux animatrices, Noyale Lefèvre et Justice Duigou, les jeunes du Claj ont pu découvrir les coulisses du festival, comme ici l’espace presse.
Accompagnés de deux animatrices, Noyale Lefèvre et Justice Duigou, les jeunes du Claj ont pu découvrir les coulisses du festival, comme ici l’espace presse. (Le Télégramme/Nathalie Com)

Découvrir l’envers du décor

La concrétisation d’un rêve pour ces garçons et filles. « C’est une super-expérience qui nous permet de découvrir l’envers du décor, de rencontrer des gens qu’on n’aurait pas eu chance de croiser comme simples festivaliers », explique en cœur le groupe d’amis alors qu’il patiente dans l’Espace presse que Sarah boucle l’interview de Jérôme Tréhorel. L’adolescente revient enchantée de sa rencontre avec le directeur du festival. « C’était génial ! Il a joué le jeu à fond. L’interview a duré dix minutes alors qu’habituellement cela n’en dépasse pas trois », sourit la jeune fille.

Avec leur tee-shirt floqué, les jeunes du Claj ne sont pas passés inaperçus dans les coulisses du festival.
Avec leur tee-shirt floqué, les jeunes du Claj ne sont pas passés inaperçus dans les coulisses du festival. (Le Télégramme/Nathalie Com)

Place au montage

Pour Lanwenn, 18 ans, qui s’intéresse depuis longtemps à l’univers des podcasts et aimerait plus tard travailler dans le domaine artistique, l’expérience est doublement enrichissante. « Je connaissais les Vieilles Charrues en tant que festivalière mais cette fois, mon regard est forcément différent ».

Sarah a eu la chance d’interviewer Jérôme Tréhorel, le directeur du festival pendant une dizaine de minutes.
Sarah a eu la chance d’interviewer Jérôme Tréhorel, le directeur du festival pendant une dizaine de minutes. (Le Télégramme/Nathalie Com)

À l’issue du festival, les jeunes reporters vont devoir s’atteler au montage de leur podcast, qui sera diffusé le 2 août lors d’une soirée de restitution pour les familles, les amis et les partenaires. De leur côté, les animatrices du Claj espèrent poursuivre l’aventure au-delà du festival. « Si d’autres jeunes sont intéressés, qu’ils n’hésitent pas à nous contacter », lance Noyale Lefèvre.

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.