Bruno Guillon et sa famille séquestrés à leur domicile pour un butin important : témoignages déroutants des voisins

, Bruno Guillon et sa famille séquestrés à leur domicile pour un butin important : témoignages déroutants des voisins
, Bruno Guillon et sa famille séquestrés à leur domicile pour un butin important : témoignages déroutants des voisins

Par

Liane Lazaar

& |&nbspRédactrice

Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.

La lumière va pouvoir se faire peu à peu sur le cambriolage à main armée violent qui s’est déroulé chez Bruno Guillon, en sa présence et celle de sa famille. Alors qu’une enquête a été ouverte, des voisins ont commencé à être interrogés et certains sont persuadés d’avoir vu les voleurs.

, Bruno Guillon et sa famille séquestrés à leur domicile pour un butin important : témoignages déroutants des voisins

Bruno Guillon et sa famille séquestrés à leur domicile pour un butin important : les témoignages déroutants des voisins Dailymotion

La suite après la publicité

La nuit dernière, Bruno Guillon, sa femme Marion et leur fils Anatole (14 ans) ont été victimes d’une terrible agression. Quatre individus ont réussi à s’infiltrer chez eux, dans leur maison dans les Yvelines, aux alentours de 3h du matin en brisant la fenêtre d’une chambre d’amis au rez-de-chaussée. Mais ces derniers ne se sont pas contentés de voler la famille. Ils se sont également montrés violents et menaçants.

D’après les nouvelles informations du Parisien, obtenues par des sources policières et judiciaires, l’animateur et les siens ont été « extirpés » de leur lit « sous la menace d’une arme de poing« . Mère et fils ont été ligotés par des colliers de serrage de type Serflex, et bâillonnés. Deux des cambrioleurs étaient chargés de les surveiller, dont l’un était armé d’un marteau. Les quatre voleurs, cachés sous des casquettes, des capuches et des masques chirurgicaux, ont réussi à s’enfuir avec des montres, des bijoux et des sacs de luxe. Le montant de leur butin est estimé à 80 000 euros.

Cela a commencé au coucher du soleil

La police judiciaire de Versailles qui s’est vu confier le dossier a ouvert une enquête pour vol à main armée en bande organisée et séquestration. Alors que les suspects sont activement recherchés, ce sont les voisins qui apportent de nouveaux détails. En effet, toujours d’après Le Parisien, certaines personnes auraient constaté d’événements troublants dans ce petit village de Tessancourt-sur-Aubette d’ordinaire très tranquille, comme l’aboiement « anormal » de chiens. « Cela a commencé au coucher du soleil, ça n’a pas arrêté et l’un des chiens hurlait à la mort. J’ai cru qu’il se passait quelque chose car ce n’est pas courant« , a témoigné une certaine Luciana.

Une autre voisine a de son côté carrément expliqué que les voleurs avaient été aperçus. « Mon mari travaille à 3 heures du matin et en passant devant chez Bruno Guillon, il a surpris une grosse Audi ou Mercedes, sombre, remonter la rue en marche arrière. Il a trouvé ça bizarre« , a-t-elle révélé.

En attendant d’en savoir plus, Bruno Guillon, « sous le choc« , n’a pas assuré la matinale de Fun radio ce mercredi matin. Sa collègue Christina Guilloton a toutefois rassuré à l’antenne en confiant qu’il serait de retour demain.

La suite après la publicité

La suite après la publicité

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.