Bruno Guillon victime d’un home-jacking : deux suspects placés en garde à vue, ils sont très jeunes

, Bruno Guillon victime d’un home-jacking : deux suspects placés en garde à vue, ils sont très jeunes
, Bruno Guillon victime d’un home-jacking : deux suspects placés en garde à vue, ils sont très jeunes

Par

Liane Lazaar

& |&nbspRédactrice

Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.

Deux semaines après le violent cambriolage de Bruno Guillon, la police a arrêté deux suspects sur les quatre responsables. Selon les informations du « Journal du Dimanche », ces derniers ne seraient même pas majeurs…

, Bruno Guillon victime d’un home-jacking : deux suspects placés en garde à vue, ils sont très jeunes

Bruno Guillon victime d’un home-jacking : deux suspects placés en garde à vue, ils sont très jeunes ! Dailymotion

La suite après la publicité

« Sous le choc« . C’est ainsi que se sont retrouvés Bruno Guillon, sa femme Marion et leur fils Anatole (14 ans) dans la nuit du 27 septembre dernier. À ce moment-là, la petite famille venait d’être victime d’un violent cambriolage. Aux alentours de 3h du matin, l’animateur avait appelé la police suite à l’entrée par effraction de quatre cambrioleurs à son domicile de Tessancourt-sur-Aubette dans les Yvelines. Il avait été « extirpé » de son lit et placé « sous la menace d’une arme de poing » tandis que sa compagne et son fils étaient ligotés par des colliers de serrage et bâillonnés.

L’affaire a été confiée à la police judiciaire de Versailles qui a ouvert une enquête et, celle-ci avance très vite selon les dernières informations du Journal du Dimanche parues ce mercredi 11 octobre. En effet, deux suspects âgés de 16 ans ont été arrêtés et placés en garde à vue. Une information confirmée par le parquet de Versailles.

Rappelons que les voleurs, cachés sous des casquettes, des capuches et des masques chirurgicaux, avaient réussi à prendre la fuite avec des montres, des bijoux et des sacs de luxe. Le montant de leur butin a été estimé à 80 000 euros.

Ce n’est même pas de la peur. On sort de son corps

Après les faits, Bruno Guillon s’était absenté de sa matinale sur Fun Radio mais, dès le lendemain, il faisait son retour, parvenant même à plaisanter sur le sujet. C’est en revanche beaucoup plus ému qu’il s’était confié sur l’incident au micro de RTL, la voix tremblante et les larmes aux yeux. « Je vois une lumière qui fonce vers moi, avec quelqu’un qui hurle et qui me pose un revolver sur le front en me disant : ‘On va vous buter. Tais-toi, on sait qui tu es’. Ce n’est même pas de la peur. On sort de son corps. Je vois ma femme avec un pistolet sur la tempe. Je vois mon fils qui est menacé par deux gars. Tout de suite, on m’attache les mains dans le dos, on m’emmène dans la chambre de mon fils. On me dit que si jamais on fait quoi que ce soit, ils vont me tuer (…)« , racontait-il, expliquant avoir vécu les « 30 minutes les plus longues de sa vie« .

La suite après la publicité

La suite après la publicité

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.