Canicule : comment protéger votre smartphone, PC, TV et box Internet de la chaleur

, Canicule : comment protéger votre smartphone, PC, TV et box Internet de la chaleur
, Canicule : comment protéger votre smartphone, PC, TV et box Internet de la chaleur

Une nouvelle vague de chaleur déferle en France. D’après les prévisions météorologiques, la température devrait grimper jusqu’à 40 degrés dans certaines régions de l’Hexagone. Quand le mercure repart à la hausse, nos appareils électroniques souffrent autant que nous.

Les smartphones, les tablettes, les ordinateurs, les montres connectées et les box Internet ont parfois tendance à surchauffer quand la température grimpe. Quand un appareil se met à chauffer excessivement, ses performances peuvent être sévèrement affectées. Des dégâts peuvent aussi survenir et compromettre définitivement l’utilisation de l’équipement. C’est pourquoi une grande partie des appareils de notre quotidien sont munis d’un système de refroidissement. Malheureusement, l’efficacité de celui-ci est moindre si l’air ambiant est trop chaud.

À lire aussi : découvrez les 5 apps et services pour affronter la canicule

Pourquoi les appareils électroniques surchauffent ?

Les batteries font partie des composants les plus sensibles à la canicule. Soumises à une trop forte chaleur, les batteries sont susceptibles de dysfonctionner. En effet, le lithium qui compose les accumulateurs réagit mal à l’augmentation des températures. Dans le scénario d’une canicule, l’accumulateur peut traverser une phase d’emballement thermique. Concrètement, la réaction chimique qui permet d’accumuler l’électricité va s’accélérer. Si la batterie n’est plus capable de contenir l’énergie, elle va rejeter une forte quantité de chaleur.

Apple met d’ailleurs en garde ses utilisateurs sur son site web. D’après la marque, une forte chaleur risque d’endommager la batterie et de réduire l’autonomie de n’importe lequel de ses appareils. Le groupe américain précise que les iPhone et les iPad sont conçus pour fonctionner à une température comprise entre 0 et 35 °C.

« L’utilisation d’un appareil iOS ou iPadOS sous des températures très élevées peut entraîner une réduction permanente de l’autonomie de la batterie. Lorsque vous n’utilisez pas votre appareil, conservez-le dans un endroit où la température est comprise entre -20 ºC et 45 ºC », conseille Apple sur son site.

Au-delà de 35 degrés pendant l’utilisation, un avertissement s’affichera à l’écran. Celui-ci enjoint l’utilisateur à laisser le terminal se reposer, le temps que la température redescende à un niveau normal. Les autres constructeurs de téléphones ont des recommandations similaires.

Les risques de surchauffe concernent aussi les autres composants d’un appareil électronique, comme le processeur ou la carte graphique. Ces composants, conçus pour laisser passer le courant électrique, réalisent des calculs intensifs en continu. Plus l’utilisateur lance des opérations sur la machine, plus de l’électricité va passer à travers les petits composants du processeur. Cet afflux d’énergie électrique s’accompagne d’un accroissement de la température interne. Le système de refroidissement peut alors ne pas suffire à maintenir la structure au frais. L’ensemble va ainsi rejeter l’énergie excédentaire sous la forme d’énergie calorifique, c’est-à-dire de la chaleur. À un certain stade, il est probable que les performances deviennent inégales.

Comment protéger votre smartphone et votre tablette ?

Tout d’abord, on vous recommande de ne pas laisser votre smartphone en plein soleil. Si vous vous arrêtez sur une terrasse, veillez à garder le téléphone à l’ombre, que ce soit dans votre poche, votre sac ou sous un parasol. En plein soleil, il ne faudra pas longtemps pour qu’un avertissement apparaisse à l’écran. C’est encore pire si le terminal est déposé sur une surface qui a déjà tendance à chauffer, comme du verre.

Quand le soleil se met à briller, nous avons tous tendance à nous dévêtir pour éviter d’avoir trop chaud. On vous conseille d’appliquer la même logique à vos appareils mobiles. N’hésitez pas à retirer l’étui de protection, surtout si celui-ci est cuir, afin de faciliter l’évacuation de la chaleur. Évitez les lourdes protections épaisses, qui font également office de portefeuille par exemple, pour ne pas aggraver la surchauffe. L’été, on optera plutôt pour une coque légère, en silicone ou en métal.

Pour éviter la surchauffe de votre smartphone ou tablette, il est aussi recommandé de ne pas pousser les composants des appareils dans leurs retranchements. Si vous vous trouvez au soleil à la plage, il vaut mieux d’éviter les apps gourmandes en énergie et qui tirent sur le SoC, comme les jeux ou les apps de réalité augmentée. C’est aussi le cas des appels vidéo ou de l’utilisation du GPS. Ce dernier point est d’autant plus problématique que le smartphone est souvent utilisé comme assistant de navigation dans les voitures. Celles-ci sont de véritables fours durant la canicule.

Par mesure de sécurité, on vous invite aussi à faire momentanément une croix sur la recharge par induction. La recharge sans fil reste la méthode de charge la moins efficace du marché. Lorsqu’un smartphone est déposé sur un tapis de charge, une partie de l’énergie est perdue, convertie en chaleur lors du processus. Une étude de l’université de Warwick (Royaume-Uni) a constaté de nombreux pics de chaleur, au-delà du seuil des 35 degrés, lors de la recharge par induction d’un téléphone. Dans certains cas, ces pics ont duré plus de 50 minutes.

Durant la canicule, l’accumulation de chaleur risque d’abîmer définitivement la batterie. C’est également le cas de la technologie MagSafe, la charge sans fil magnétique développée par Apple pour ses iPhone, dans une moindre mesure. En période de canicule, on préférera la traditionnelle recharge filaire. La charge par câble génère beaucoup moins d’énergie calorifique que la recharge sans fil. D’après les chercheurs de Warwick, la température ne dépasse jamais les 30 degrés, sous le seuil maximal fixé par les fabricants. Suivant la même logique, on vous invite à vous passer de la recharge rapide, très prisée des constructeurs Android. Ces technologies sont très efficaces, mais elles génèrent une importante quantité de chaleur, susceptible de compromettre l’intégrité de la batterie.

Comment éviter la surchauffe d’un ordinateur ?

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un ordinateur fixe, on vous conseille d’abord de vérifier la propreté de la grille de la ventilation de la tour ou de l’écran. Une fois encombrée par de la poussière, elle fonctionnera beaucoup moins bien, ce qui risque de se traduire par une augmentation de la chaleur interne. Pour nettoyer la ventilation, vous pouvez vous servir d’une bombe à air comprimé. Cet outil va décrocher la poussière efficacement. Veillez également à ce qu’aucun meuble ou objet ne vienne bloquer le processus. Idéalement, vous devez conserver de la place autour de la machine.

Pour les détenteurs d’un ordinateur portable, il faudra aussi veiller à ce que la grille de ventilation soit libre. Dans le cas d’un portable, il faut surtout s’assurer à ce que l’appareil ne soit pas posé à un endroit où il risque de ne pas pouvoir évacuer la chaleur. Ne placez pas votre PC portable contre un coussin ou une couverture, même lorsque les températures sont modérées. L’air doit pouvoir circuler sans problème, essentiellement sous le châssis, c’est-à-dire la partie qui a le plus tendance à chauffer.

Même son de cloche sur les machines dépourvues d’une ventilation. Si l’ordinateur est cerné par des éléments qui gardent la chaleur, il ne pourra pas rejeter l’excédent généré par les composants. Pour regarder un film dans votre lit par exemple, on vous recommande de placer l’ordinateur en hauteur sur un support dédié. On trouve une multitude de supports adéquats pour PC sur le marché, notamment sur Amazon.

Consoles et box Internet : évitez les erreurs

Face à la chaleur, les consoles de salon sont similaires aux box Internet. Les deux appareils sont bien souvent disposés dans un meuble… ce qui ne facilite pas son refroidissement. De nombreuses personnes commettent en effet l’erreur de cacher leur modem à l’intérieur de leur mobilier. Cette approche risque d’accroître la température interne du boitier.

De même, une console de salon, comme la PS5 ou la Xbox, doit pouvoir ventiler pour fonctionner normalement. Si vous planquez celle-ci dans un endroit exigu, où l’air reste chaud, elle va avoir tendance à chauffer davantage, surtout si elle est allumée depuis des heures et que le mercure est à la hausse. Dans ces cas-là, la machine risque de se faire de plus en plus bruyante.

Évitez aussi de superposer tous vos appareils. Par manque de place ou par facilité, certaines personnes empilent leur modem au-dessus du décodeur, lui-même déposé sur une PlayStation ou un lecteur de DVD ou de Blu-Ray. C’est la meilleure manière de provoquer une accumulation de chaleur. Dans la mesure du possible, éloignez tous ces appareils, générateurs de chaud, les uns des autres. Comme les ordinateurs, les consoles et les box sont équipées de grilles d’aération. De temps en temps, on vous recommande d’y passer un petit coup de nettoyant à air comprimé.

On appliquera les mêmes recommandations aux consoles portables, comme la Nintendo Switch. L’an dernier, le constructeur japonais a d’ailleurs mis en garde ses clients sur la manière dont la canicule peut affecter la Switch. Si la température ambiante excède les 35 degrés, Nintendo conseille de ne pas jouer avec la console. Elle pourrait en effet surchauffer, au risque de brûler le joueur. De plus, Nintendo invite sa clientèle à laisser au moins dix centimètres d’espace autour de la grille d’aération, du dock comme celui de la console.

Quid des télévisions ?

Si vous vous êtes lancé dans un marathon Seigneur des Anneaux, ou si vous passez la journée devant un jeu vidéo, votre téléviseur, allumé pendant de longues heures, pourrait également avoir tendance à surchauffer. Comme votre ordinateur ou votre console, la télévision est munie d’une grille d’aération qu’il faut décrasser de temps à autre. De même, vérifiez qu’aucune décoration ou objet ne vient empêcher la circulation de l’air. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à débrancher la télévision si vous ne vous en servez pas. Vous éviterez ainsi une production inutile de chaleur.

Et les écouteurs et les montres connectées ?

Comme n’importe quel appareil truffé de composants électroniques, les écouteurs sans-fil et les montres connectées risquent de surchauffer pendant un épisode caniculaire. Lors de la recharge, ces wearables peuvent grimper en température. Si vous constatez un pic anormal, n’hésitez pas à suspendre la recharge et à déplacer les accessoires dans un endroit plus frais. À titre d’exemple, l’Apple Watch est « conçue pour fonctionner de manière optimale à des températures ambiantes comprises entre 0 et 35° C », indique Apple. Même son de cloche du côté des AirPods. Apple recommande de ne surtout pas laisser une paire d’AirPods dans une voiture, dont l’habitacle risque de chauffer, ou en plein soleil.

On espère que ces quelques conseils permettront à vos appareils de traverser la canicule sans le moindre problème.

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.