Escroquerie aux sentiments sur internet, qui sont les brouteurs ? Ce que l’on sait sur ces arnaqueurs du web

, Escroquerie aux sentiments sur internet, qui sont les brouteurs ? Ce que l’on sait sur ces arnaqueurs du web
, Escroquerie aux sentiments sur internet, qui sont les brouteurs ? Ce que l’on sait sur ces arnaqueurs du web

Le 28 janvier dernier, Alicia mourrait des violences de son compagnon à Beussent (62). L’enquête révèlera qu’il s’était fait séduire par un brouteur, ces arnaqueurs du web. Relation qui le poussa à tuer sa femme. Nous nous sommes entretenus avec Méta-Brouteur, spécialiste, pour mieux comprendre le phénomène.

Il s’appelle David, il a 45 ans et travaille dans l’aéronautique. Sur son temps libre, il enfile le costume de Méta-Brouteur et se connecte sur X (anciennement Twitter), pour exposer les brouteurs, ces arnaqueurs du web.

Depuis près de quatre ans, il partage régulièrement à ses 82 600 abonnés, les discussions qu’il mène avec ces arnaqueurs. Ce qu’il en retient ? N’importe qui peut être la victime d’un brouteur. Les plus jeunes, comme les plus âgés. En postant ces discussions, son objectif est de se moquer d’eux tout en mettant la lumière sur les rouages bien ficelés de leur escroquerie. Il ne s’estime en rien justicier du web.

Qu’est-ce qu’un brouteur ?

Méta-Brouteur : « Ce terme, ce sont les brouteurs eux-mêmes qui l’utilisent à la base. Ça désigne à la base, en Côte d’Ivoire, un mouton qui va brouter sans rien faire. Leur idée, c’est d’utiliser internet comme terrain de jeu en escroquant de l’argent par le biais de filouteries. Entre eux, ils s’appellent aussi des barasseurs.

Il y a tout un tas de scénario. Ils font de l’arnaque à l’avance de frais, on vous promet beaucoup d’argent, mais il faut avancer des frais. C’est un principe qui existe depuis la Renaissance, mais qui est mis à jour avec internet. Depuis l’explosion d’internet, ce qui marche bien sont les scamromance et la sextorsion, ils font aussi de l’arnaque à l’emploi. Avec la démocratisation des smartphones, en Afrique de l’Ouest, ça a participé à l’explosion du phénomène.

La scamromance consiste à essayer d’entamer la discussion avec des personnes en manque d’amour. À partir d’un moment se crée une forme d’attachement. Ils créent une situation d’emprise, c’est à ce moment qu’ils demandent de l’argent. Lorsqu’ils se font passer pour des hommes, ils jouent les vendeurs de voiture, les agents immobiliers. Quand ils se font passer pour des femmes, ils prétendent avoir le frigo vide. Leur arnaque peut prendre beaucoup de formes différentes. Les bons brouteurs savent s’adapter. Dans la sextorsion, ils ciblent souvent de jeunes hommes. Ils s’échangent des photos, se chauffent. Au moment où l’arnaqueur a eu tout ce qu’il lui faut, il démarre le chantage. Cette arnaque est très vicieuse mais pas très grave.« 

Comment nous arnaquent-ils ?

Méta-Brouteur : « Ils sont sur Facebook, sur les sites des pages de chaînes TV ou de célébrités, dans les commentaires, sur X, sur Instagram… Quand ils nous contactent, ils sont pleins de warnings : l’orthographe, leur façon de présenter leur profil un peu désuet, ils utilisent des expressions des années 2000. J’ai rarement de doute sur les brouteurs. Mais il y aura toujours des escrocs qui ne répondront pas à ces canons.

Tout le monde peut être victime d’un brouteur

David

@Metabrouteur sur X

Tant qu’ils touchent leur cible, ils y vont, c’est toujours l’escalade. Ça commence par quelques centaines d’euros, jusqu’à des milliers d’euros. Tout le monde peut être victime d’un brouteur, ça dépend de l’arnaque. On est tous la cible de quelqu’un, on a tous nos angles morts. »

Comment se protéger des brouteurs ?

Méta-Brouteur : « La meilleure posture à avoir : se dire que je suis capable de me faire arnaquer. Le but de l’arnaque c’est de mettre dans un état de stress. On se dit souvent : «Comment est-ce qu’on peut se faire avoir comme ça ? » Je me suis déjà fait arnaquer, j’ai mes angles morts. Les escrocs adorent ceux qui ne se croient pas manipulables.

Je pense que pour se protéger, il faut se surveiller les uns les autres. Il ne faut pas faire de victime-bashing. Ne pas dire « tu t’es fait avoir, tu es bête ». Il ne faut pas être en surconfiance, et prêter une oreille attentive à ceux qui s’apprêtent à faire une bêtise, ceux qui disent « J’ai rencontré quelqu’un il n’y a pas longtemps sur internet ». »

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.