Google propose désormais l’historique des images sur le web

, Google propose désormais l’historique des images sur le web
, Google propose désormais l’historique des images sur le web

Google l’avait promis en mai dernier : son outil de vérification des images est désormais disponible dans le moteur de recherche. Il permet, en deux clics, d’en connaître l’historique.

C’est une nouvelle option dans le moteur de recherche de Google, uniquement dans la version américaine en anglais, dans un premier temps, et donc via l’adresse google.com, vous ne le trouverez pas – pas encore – sur google.fr.

Pour l’utiliser, c’est très simple : sur google.com donc, dans la section dédiée à la recherche d’images, chacune de celles sur lesquelles vous cliquez, apparaît en plus grand, à droite de la page, surmontée d’une icône avec trois points les uns au-dessus des autres. Jusque-là, rien de nouveau. En revanche, si vous cliquez sur ces trois points, vous découvrez – dans le menu qui apparaît – un nouvel élément : About this image », « à propos de cette image en français. Et donc, 2e clic, cette fois pour découvrir les informations de Google sur l’image en question.

Des informations assez succinctes, pour l’instant, mais le moteur de recherche nous fournit la plus importante d’entre elles, à savoir quand cette image a été indexée par Google pour la première fois.

J’ai cherché et trouvé – en tout cas, en apparence – une photo des bombardements de cette semaine, dans la bande de Gaza. J’ai alors activé l’outil de vérification en cliquant sur les trois points » puis sur « About this image » et Google m’a indiqué ceci : « Une version de cette image a au moins 1 an ». Elle ne peut donc pas correspondre aux événements qui ont suivi les attaques du Hamas en Israël, le 7 octobre dernier.

Autre exemple avec une autre photo, celle d’un homme blessé à la tête, devant les restes d’une maison, encore en train de brûler. Je lance la vérification et Google m’indique : « Il semble que cette image est apparue en ligne récemment ». Avec cette première indication très importante, on peut ensuite remonter les sources, puisque tous les sites qui utilisent cette image sont listés juste en dessous.

Le sérieux, la légitimité – ou pas – des médias qui l’ont publiée, est un élément à prendre en compte. Certains ont aussi pu mettre en ligne cette image, parce qu’ils ont mis en évidence qu’elle a servi à manipuler les internautes. Dans mon cas, tout est clair : il s’agit d’une photo de l’AFP publiée, pour la première fois lundi 23 octobre, sur le site ledevoir.com.

Un seul regret : que Google présente ces résultats dans le désordre. Plutôt que de faire défiler des pages et des pages de résultats, comme pour certaines images, ce serait bien d’accéder, du premier coup d’œil, au site web qui l’a publiée en premier.

Prochaine étape : la mention des images qui auront été générées par de l’intelligence artificielle. Google a passé un premier accord avec Midjourney, l’un des principaux services d’IA générative d’images, et avec Shutterstock, l’une des banques d’images les plus connues.

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.