Le créateur de « Noob » nous parle de la fin sa web série toulonnaise

, Le créateur de « Noob » nous parle de la fin sa web série toulonnaise
, Le créateur de « Noob » nous parle de la fin sa web série toulonnaise

Après plus de 15 ans d’histoire, de records et d’anecdotes, la web-série toulonnaise à succès Noob prend fin cette année avec la diffusion de sa 11e saison. Pour être plus précis, il s’agit en réalité de la fin de Noob dans son format actuel de web-série.

Car Fabien Fournier, son infatigable créateur, n’en a pas vraiment fini avec son univers inspiré des jeux vidéo… bien au contraire. Cet auteur transmédia a encore de nombreuses idées pour la suite de son univers.

Entre livre souvenir, de nouveaux contenus et la « saison ultime », c’est au sein des locaux d’Olydri (sa société transmédia) – entourés d’éléments de décoration lui rappelant le parcours accompli depuis plus de 15 ans – que Fabien Fournier se confie sur son avenir et celui de Noob.

Alors qu’on se rapproche des 16 ans de Noob, qu’est-ce que vous ressentez à l’idée de mettre fin à votre œuvre, du moins dans sa version actuelle?

Je dirais que ça fait un soulagement. Pas dans le sens où je suis content d’en finir, mais c’est tout aussi important de finir un grand projet que de le commencer. J’avais peur de l’essoufflement de l’équipe. On est une bande de potes, personne n’est obligé de venir tourner. On a pu finir à pleine puissance, avec la même motivation, la même passion et la même envie. Maintenant, on se dit c’est fait. Avec ces 11 saisons, on a respecté le projet.

C’est quelque chose qui vous tenait à cœur?

Oui. J’avais peur de finir en « queue de poisson » ou qu’on ne puisse plus le faire ou qu’on ne puisse plus en vivre tout simplement. J’espère que la communauté jugera cette fin à la hauteur. Certains ont déjà pu la voir en avant-première. Pour l’instant, les retours sont positifs.

Justement qu’est-ce que cela signifie pour Noob et son avenir?

Ce n’est pas la fin de Noob, mais c’est la fin de cette manière de raconter ces histoires de cette manière, puisque la « saison ultime » arrivera. Le titre prête à confusion mais il s’agit de la suite de Noob, toujours en vidéo, des années après.

On s’est rendu compte que c’est de plus en plus dur de tenir une intrigue qui dure sur plusieurs années. On n’est pas sûr d’avoir tous les acteurs lors des tournages. Pouvoir tenir une cohérence, croiser les plannings, etc. ça nous ralentissait à fond. On va enlever le côté feuilletonnant de Noob et avoir du contenu plus morcelé qui, moi, me permettra de ne pas être dépendant de l’entièreté de l’équipe, mais aussi de me rapprocher de l’esprit de la première saison avec un côté qui colle plus aux jeux vidéo. De temps en temps, on aimerait proposer un projet plus ambitieux, avec plus d’émotions. Faire un peu comme le MCU (1). Ça sera l’Olydriverse.

Pour coïncider avec la « fin » de Noob, vous venez de lancer un crowdfunding pour un livre de souvenirs…

Oui, il va retracer l’aventure Noob, mais en dehors de l’histoire, avec des photos et des anecdotes de tournages. Quelque part, le storytelling de Noob est peut-être aussi intéressant que l’histoire en elle-même, voire plus. On n’avait pas vocation à durer aussi longtemps. On a encore le droit de faire les mêmes bêtises que lorsqu’on était ados, moi ça me va (rires). C’est une belle aventure, assez insolite.

L’année dernière, votre jeu vidéo est sorti sur toutes les plateformes. Sachant que l’univers est inspiré des jeux vidéo, la boucle est-elle bouclée?

Chaque projet qu’on lance, c’est un peu hommage à quelque chose qui nous a marqués quand on était ados. Pouvoir rendre hommage aux J- RPG (2) de cette manière, ça fait plaisir. À la base, on a fait une parodie sur les jeux vidéo parce qu’on ne pouvait pas en faire un. On devait juste faire un petit jeu, histoire de marquer le coup. Mais avec le succès du crowdfunding, on a pu en faire un plus ambitieux. Savoir qu’il va être traduit en japonais bientôt, la boucle est en effet bouclée.

Le jeu vidéo est un des médias auxquels vous vous êtes essayé. Pourquoi vouloir toucher à différents médias?

Je pense que c’est l’envie de ne pas se lasser et utiliser la force de chaque média pour pallier les lacunes d’un autre. Par exemple, en série on ne peut pas faire de dragons ou une armée en armure dorée, du coup la BD ou les romans viennent m’aider. Dans ces derniers, je vais peut-être avoir plus d’émotions, plus de psychologie du personnage. Je ne me considère pas comme auteur mais comme un raconteur d’histoires. L’idée c’est de véhiculer l’émotion que j’ai en tête.

Est-ce qu’il y a encore des objectifs que vous voulez remplir?

On a plusieurs fois évoqué la possibilité d’un dessin animé, mais je m’en méfie un peu. Ça reste compliqué. Peut-être un autre jeu vidéo mais avec les moyens du monde pro. J’adorerais aussi faire un jeu de société Noob. On a plusieurs approches de gens pour bosser dessus.

1. Marvel cinematic universe.

2. Genre de jeu vidéo: jeu de rôle japonais.

15 septembre 1982: naissance à La Seyne.

2000: début de la réalisation des films amateurs.

7 novembre 2008: lancement du premier épisode de sa web-série à succès Noob.

Décembre 2011: fondation d’Olydri studio.

4 mai 2013: premier record de crowdfunding réalisé sur la plateforme Ulule (681.031 e récoltés).

29 juin 2023: le jeu vidéo Noob sort sur toutes les plateformes après une première sortie sur Steam (PC).

Qu’est-ce qui vous met de bonne humeur le matin?

La perspective de bosser sur un projet créatif qui me passionne.

… et de mauvaise humeur?

Savoir que je vais passer la journée à m’occuper de la partie bruitage, que je vais entendre des « pif paf pouf » toute la journée et que je vais avoir la tête comme une citrouille.

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.