Nathalie Marquay « naïve » et douée pour le mensonge : la « Tueuse » raconte son aventure dans Les Traîtres sur M6

, Nathalie Marquay « naïve » et douée pour le mensonge : la « Tueuse » raconte son aventure dans Les Traîtres sur M6
, Nathalie Marquay « naïve » et douée pour le mensonge : la « Tueuse » raconte son aventure dans Les Traîtres sur M6

Par

Liane Lazaar

& |&nbspRédactrice

Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.

Dans la nouvelle saison des « Traîtres », les téléspectateurs vont pouvoir retrouver Nathalie Marquay sur M6 ce mercredi 12 juillet 2023. Et cette dernière a pris sa participation très au sérieux. Déjà surnommée « La Tueuse » dans le passé, elle a tout fait pour se maintenir dans le jeu.

, Nathalie Marquay « naïve » et douée pour le mensonge : la « Tueuse » raconte son aventure dans Les Traîtres sur M6

Nathalie Marquay « naïve » et douée pour le mensonge : la « Tueuse » raconte son aventure dans Les Traîtres sur M6 Dailymotion

La suite après la publicité

Le 12 juillet 2023, M6 lance la deuxième saison des Traîtres en prime time. L’émission, qui avait rencontré un beau succès en 2022, sera toujours animée par Eric Antoine et promet encore une fois de rendre fous ses participants. Ils sont 18 nouveaux candidats à s’être prêtés au jeu dans le but de remporter 50 000 euros pour leurs associations respectives. Le principe reste le même, à savoir que deux équipes vont se faire face tout au long de l’aventure : les Loyaux et les Traîtres. Pour les Loyaux, le but est de démasquer les Traîtres. Et, au contraire, les Traîtres doivent obtenir la confiance des Loyaux pour ne pas se faire repérer. Stratégies, mensonges et autres manipulations sont donc plus que nécessaires pour avancer dans le jeu.

Chose qui n’a posé aucun problème à Nathalie Marquay. En effet, lors d’une interview accordée à Télé Poche et parue ce lundi 10 juillet, l’ex-Miss France a confié avoir assuré dans l’exercice. « J’ai appris que je savais mentir !« , a-t-elle lâché à nos confrères. Rien de bien étonnant pour cette grande joueuse qui avait hérité du surnom de « La Tueuse » de la part de son regretté mari Jean-Pierre Pernaut.

J’ai essayé de jouer les naïves

Ainsi, il n’est pas surprenant que Nathalie Marquay ait adopté une stratégie bien à elle. « Je me suis dit qu’il ne fallait faire confiance à personne, et surtout pas à mon fils (Tom, également candidat, ndlr). J’ai essayé de jouer les naïves avec tout le monde pour récolter un max d’informations« , a-t-elle rapporté. La jolie brune a cependant vite remarqué qu’il ne pouvait y avoir aucune certitude. « Mais quoi qu’on mette en place, ce jeu est tellement fou qu’on se fait sans cesse retourner le cerveau« , a-t-elle déclaré.

C’est donc avec son fils Tom (19 ans) que Nathalie Marquay s’est lancée dans cette aventure, lequel se serait révélé être un candidat redoutable. « Tom est resté égal à lui-même : droit, malin, intuitif. J’aurais d’ailleurs mieux fait de l’écouter davantage. C’est sans doute lui qui m’a le plus surpris« , lui a-t-elle reconnu, ajoutant qu’il avait été « merveilleux de vivre cela » à ses côtés. « Ça nous fait des souvenirs que je pourrai un jour raconter à ses enfants. Et puis, on s’est fait plein d’amis. On continue de se voir, de partager des moments ensemble« , s’est-elle réjoui en conclusion.

La suite après la publicité

La suite après la publicité

Beaucoup de réponses sont apportées par ce texte identifié par t2jv.fr qui traite du sujet « Web TV « . Le site t2jv.fr est fait pour créer diverses publications sur le thème Web TV développées sur le web. Cette chronique a été produite du mieux possible. Dans le cas où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Web TV  » vous pouvez adresser un email aux coordonnées fournies sur ce site web. Restez connecté sur notre site internet t2jv.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être au courant des futures parutions.